Une vaste coalition lance un appel au comité ERRE: donnez au Canada un système électoral juste et démocratique

 

 

OTTAWA—Il y a un appui écrasant pour la représentation proportionnelle et le moment est arrivé de concevoir un mode de scrutin proportionnel adapté au Canada, a déclaré aujourd’hui une vaste coalition représentant les principaux groupes de femmes, syndicats, associations étudiantes et groupes de défense au Québec et au Canada.

L’Alliance Chaque électeur et électrice compte, qui rassemble plus de 60 organismes, a lancé cet appel au même moment que le comité spécial sur la réforme électorale commence ses délibérations. Le comité multipartite publiera son rapport d’ici le 1 décembre.

Une analyse des comptes-rendus des délibérations (de toutes les rencontres sauf quatre, pour lesquelles des informations demeurent incomplètes) démontre que parmi les témoins qui ont exprimé une opinion quant aux options électorales, 89% (ou 90 témoins) appuient un système proportionnel, contrairement au 11% qui se sont dit opposés. Parmi ces derniers, 7% veulent le statu quo et 4% appuient l’ajout du vote préférentiel à notre système majoritaire actuel.

D’autre part, 71% des témoins qui ont exprimé un point de vue sur la question référendaire considèrent qu’un référendum ne serait pas nécessaire ou désirable avant qu’une réforme soit mise en place.

«Comme les délibérations viennent de commencer, nous pressons le comité sur la réforme électorale d’écouter les conseils des experts. Le Canada a besoin d’un système proportionnel avec une représentation locale. C’est le temps se mettre au travail pour concevoir un modèle proprement canadien qui fait en sorte que chaque vote compte», a dit Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada, un membre fondateur de l’Alliance.

Yussuff a tenu ces propos lors d’une conférence de presse sur la Colline Parlementaire avec d’autres membres de l’Alliance. Farhat Rehman du Conseil canadien des femmes musulmanes, Katelynn Northman, coordinatrice de la campagne de Leadnow sur la réforme électorale, ainsi qu’Annie Bérubé, directrice des relations gouvernementales pour Équiterre étaient également présentes.

«C’est important de commencer ces délibérations importantes en s’engageant à établir un système électoral qui est plus équitable, ouvert, et inclusif, et qui incarne les principes établis par le gouvernement au début de ce processus. La représentation proportionnelle est la seule façon d’accomplir cela», a ajouté Rehman.

«Ce n’est plus le temps d’hésiter ou de rejeter une réforme électorale. Le moment est arrivé pour faire preuve de leadership et pour travailler ensemble pour un mode de scrutin juste et démocratique au Canada», a dit pour sa part Willy Blomme, porte-parole pour l’Alliance.

L’Alliance inclut notamment Fair Vote Canada, la Fédération des femmes du Québec, YWCA Canada, Unifor, l’Institut du Nouveau Monde, Unlock Democracy, le Ontario Council of Agencies Serving Immigrants, Mouvement Démocratie nouvelle et la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

-30-

Pour de plus amples renseignements concernant www.chaqueelecteurcompte.ca, veuillez contacter la porte-parole pour l’Alliance, Willy Blomme 514-699-4636, or médias@chaqueelecteurcompte.ca.