Justin Trudeau, respectez votre promesse de réformer notre système électoral

Le comité parlementaire sur la réforme électoral a déposé son rapport final. Nous trouvons particulièrement encourageant que le rapport majoritaire recommande au Canada l’adoption d’un système de représentation proportionnelle avec représentation locale, et trace pour le gouvernement libéral la voie à suivre pour tenir sa promesse de réforme électorale.
 
Malheureusement, les députés libéraux qui siégeaient au comité ont déposé un rapport supplémentaire qui s’évertue à recommander à leur propre gouvernement de revenir sur leur promesse claire et si souvent répétée de réforme électorale.

 
Il faut donc maintenir la pression! Montrons à la ministre Monsef et au premier ministre Trudeau que les Canadiens veulent qu’ils tiennent parole afin que 2015 soit la dernière année sous le régime du système uninominal majoritaire à un tour.


 

Monsieur le Premier ministre Trudeau et Madame la Ministre Monsef,

Je vous prie d’honorer votre engagement à faire en sorte que les élections de 2015 soient les dernières à être menées selon le mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour.

Vous avez répété à plusieurs reprises pendant les élections de 2015, et même après votre élection, que les élections de 2015 seraient les dernières sous notre mode de scrutin actuel, un système défaillant. Neuf millions de votes ont été perdus lors de cette élection, c’est-à-dire que les préférences de 9 millions d’électeurs n’ont pas été prises en compte dans la composition du Parlement. Lorsque la ministre Monsef a pris la parole lors du lancement des travaux du Comité spécial sur la réforme électorale, elle avait qualifié notre mode de scrutin actuel de « désuet » et avait affirmé qu’il avait été conçu dans le contexte des réalités du XIXe siècle, et non dans celui de notre démocratie multipartite. 

Cependant, récemment, alors que le Comité spécial sur la réforme électorale entre dans la phase finale de ses délibérations, le premier ministre Trudeau a déclaré en entrevue exclusive au quotidien Le Devoir qu’il ne garantit plus qu’il ira de l’avant avec une réforme électorale majeure.

Les Canadiens ont attendu trop longtemps la chance d’avoir leur vote représenté de manière équitable et égale au Parlement. Cet enjeu va au-delà des partis et des politiciens individuels. Nous vous prions de faire ce qu’il convient pour le Canada. Tenez votre promesse d’aller de l’avant avec la réforme électorale.

4 384 signatures

Signerez-vous?