Associés de leadership

Lois Corbett

Expertise: 
Campagnes d'enjeu,
Campagnes électorales,
L'organisation,
Stratégie électorale

À Toronto, Lois gère son propre cabinet de consultation indépendant sur les politiques environnementales et l’énergie verte. Son cabinet fournit des conseils stratégiques à toute une gamme de clients sur la meilleure façon de contribuer à l’élaboration de politiques publiques judicieuses en matière de protection environnementale au Canada. Ses principaux clients comprennent des compagnies impliquées dans le secteur de l’énergie verte de la province, ainsi que des groupes environnementaux de partout au Canada.

Lois a été bénévole au niveau politique pour des candidats qui l’ont inspiré. Elle a notamment travaillé pour Elizabeth May lors de la campagne qui lui a permis de remporter le premier siège du Parti vert au Parlement.

Environnementaliste et experte politique de longue date, Lois a travaillé comme conseillère politique principale pour trois ministres ontariens de l’environnement depuis 2003, avant de fonder son propre cabinet de consultation. Dans ces fonctions, elle a fourni des conseils concernant plusieurs nouvelles lois environnementales provinciales, notamment la Loi sur les espèces en voie de disparition, la Loi sur l’eau saine, la Loi sur la ceinture de verdure, la Loi sur l’énergie verte, la Loi sur la protection du lac Simcoe et la Loi sur le Grand Nord.

Avant de travailler pour le gouvernement, Lois a été directrice générale pour la Toronto Environmental Alliance (TEA) durant dix ans. À ce titre, elle a aidé le conseil de ville de Toronto à adopter son plan progressiste contre le smog, son plan d’action contre les changements climatiques et son plan de détournement de l’eau. Elle a également aidé la ville à bannir l’utilisation de pesticides à des fins esthétiques et à développer des amendements pour ses règles sur l’utilisation des égouts et sur le processus d’obtention de permis de construction. Au sein de l’équipe de TEA, Lois a également développé avec succès la campagne qui a mené à l’engagement, par les partis politiques provinciaux, d’éliminer progressivement l’électricité au charbon en Ontario. Durant cette période, Lois a également été la première directrice générale du Toronto Atmospheric Fund.

Avant de déménager à Toronto, Lois a été directrice générale du Centre Ecology Action à Halifax en Nouvelle-Écosse, où elle a travaillé sur des enjeux importants de politiques publiques, y compris les pluies acides et la pollution transfrontalière de l’air, le nettoyage du port d’Halifax, les politiques énergétiques (y compris une nouvelle centrale au charbon à Cap Breton). Elle s’est également opposée aux projets d’incinération des déchets.

Le premier dossier environnemental de Lois a été au sein du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick en 1981, où elle travaillait comme étudiante. Elle détient un baccalauréat ès arts de l’université Saint-Thomas de Fredericton au Nouveau-Brunswick.