La démocratie sociale à la canadienne

« Le feu Tom Kent a apporté une contribution inestimable au Canada, ayant joué un rôle majeur dans l’élaboration et la promotion de plusieurs politiques sociales telles que le Régime de pensions du Canada et le régime d’assurance-maladie. Quelles qu’aient été ses affiliations politiques durant les différentes étapes de sa carrière, Tom Kent était avant tout un socialdémocrate. J’ai eu la chance de bien apprendre à le connaître au cours de la dernière décennie. Nous avons partagé énormément, politiquement et intellectuellement. Nous sommes également devenus amis. Lorsque la création de l’Institut Broadbent a été annoncée, il s’est immédiatement offert pour écrire un essai sur la démocratie sociale et le fédéralisme canadien. À l’âge de 89 ans, il n’a pris que deux semaines pour l’écrire, peu de temps avant son décès. Nous le publions ici exactement comme il l’a écrit. Les idées sont les siennes. Il ne fait pas de doute que d’autres contributeurs prenant part aux discussions de l’Institut Broadbent vont être en désaccord avec certains de ses points, surtout qu’il s’agit d’un sujet très complexe. Mais Tom Kent était un Canadien extraordinaire et un socialdémocrate engagé, et nous sommes heureux et fiers de partager son travail avec vous. » -- Ed Broadbent