Le discours principal


Robert Reich

Robert Reich, ancien secrétaire au travail des États-Unis

Inégalité pour tous: des solutions pour notre avenir économique et pourquoi nous devrions nous inquiéter de la croissance de l’inégalité

Robert B. Reich est un des plus éminents penseurs du monde en matière de travail et d’économie. Aujourd’hui professeur de politiques publiques à l’Université de Californie à Berkeley, il a auparavant travaillé au sein de trois administrations nationales, plus récemment en tant que secrétaire au travail sous Bill Clinton. Il a également fait partie du comité consultatif de transition économique du président Barack Obama. En 2008, le magazine TIME l’a nommé un des dix meilleurs secrétaires du Cabinet présidentiel au cours du dernier siècle.

Reich est l’auteur de 14 livres incluant The Work of Nations, traduit en 22 langues, et l’ouvrage à succès Locked in the Cabinet et The Future of Success, qui était le 2e meilleur vendeur comme livre d’affaires selon BusinessWeek. Son livre, Supercapitalisme, publié en 2007 en anglais et en 2008 en français, nous mettait en garde contre un système économique sous-réglementé et surendetté. Dans son 2010 livre à succès, Le jour d’après: Sans réduction des inégalités, pas de sortie de crise!, Reich fait état de ses observations des tendances économiques qui ont suivi la Grande récession et ce que nous pouvons anticiper pour la prochaine décennie.

Reich est le coproducteur et animateur du documentaire largement salué de 2013, Inégalité pour tous, au sein duquel il explique les forces sous-jacentes qui structurent notre économie et propose des solutions pragmatiques pour offrir une prospérité plus élargie.

Reich a une chronique affiliée à l’échelle nationale et écrit fréquemment pour The Wall Street Journal, le New-York Times et The Financial Times. Il est un collaborateur de la chaîne CNBC et un panéliste fréquent à l’émission This Week sur la chaîne ABC et à plusieurs autres émissions télévisées.

En 2003, Reich a reçu le prestigieux prix Vaclev Havel, à Prague, pour ses contributions originales à la pensée économique. Le Wall Street Journal l’a nommé un des dix plus grands penseurs des États-Unis.