Emilie Nicolas

Emilie_Nicolas.jpg

Originaire de Lévis, Québec, Emilie Nicolas est boursière Vanier et doctorante en anthropologie linguistique à l’Université de Toronto. Ses recherches portent sur le rôle d’une langue partagée dans l’inclusion sociale et la solidarité internationale, en particulier dans le contexte de la Francophonie. Les intérêts universitaires d’Emilie sont directement liés à ses expériences en affaires publiques. Tôt, son implication en politique jeunesse l’a menée à coordonner une consultation provinciale sur le cynisme en démocratie et à agir comme porte-parole et responsable des affaires politiques lors d’un congrès sur l’identité québécoise et la diversité culturelle.

Depuis, elle a contribué à plusieurs organismes sans but lucratif à Montréal et à Toronto, en plus d’avoir complété le fellowship d'Action Canada. Elle est également une membre fondatrice du C.A. et la présidente de Québec inclusif, un mouvement qui rallie des citoyens de tous les horizons politiques afin de promouvoir le respect de la diversité religieuse et le dialogue interculturel au sein de la société québécoise. En plus d’être une Junior Fellow au Collège Massey, Emilie détient un prix Harry Jerome pour ses expériences de leadership et un prix du Gouverneur général du Canada en commémoration de l'affaire «personne».  Elle parle français, anglais, espagnol et créole haïtien.