Associé-e

Daniel Salée

Expertise: Droits autochtones, Inclusion & exclusion sociale, Multiculturalisme

Daniel Salée est professeur de science politique à l’Université Concordia où il a été directeur de l’École des affaires publiques et communautaires de 1997 à 2007. Spécialiste de la politique québécoise et canadienne ainsi que de la politique publique, ses recherches et publications ont, au cours des dernières années, porté principalement sur les relations entre les peuples autochtones et l’État, ainsi que sur les politiques en matière de citoyenneté et de diversité ethnoculturelle.

Daniel Salée est l’un des membres fondateurs de DIALOGUE – un réseau de recherche et de connaissances autochtones et il a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre du premier programme d’études autochtones à l’Université Concordia, premier programme de premier cycle consacré à l’étude des peuples autochtones au Québec. Il est corédacteur de la Revue canadienne de science politique et vice‑président de la Société québécoise de science politique.

Les postes et activités de Daniel Salée


  • La Charte des valeurs québécoises et la politique

    salee_0.jpg

    Bon nombre d’observateurs de la scène politique québécoise ont rapidement conclu que la Charte des valeurs québécoises qu’entend proposer bientôt le gouvernement Marois participe d’abord et avant tout de calculs électoralistes. Alors qu’une solide majorité de Québécois semble appuyer l’initiative, soutiennent-ils, le PQ s’imagine pouvoir profiter de ce resserrement de la fibre identitaire et voguer vers des gains électoraux plus substantiels et moins équivoques que ceux qui le confinent présentement au statut de gouvernement minoritaire.

    En lire plus